Le blog depuis 2013

Bienvenue ou l’essence de l’hospitalité

Ce sujet aurait tout aussi pu s’appeler « bienvenue ou la base de l’accueil », mais je tenais à utiliser le terme et concept « hospitalité ».

Un bienvenue à la japonaiseComme le définit notre ami Pierre Larousse, l’hospitalité est l’action de recevoir et d’héberger chez soi gracieusement quelqu’un, par charité, libéralité, amitié, ou les concepts de générosité, bienveillance, cordialité dans la manière d’accueillir et de traiter ses hôtes.

Un peu d’étymologie notable en apéro

Pourquoi les mots hospitalité et hostilité ont-ils les mêmes racines ? Le terme latin « hostis », désigne  initialement l’étranger, id est un adversaire potentiel. Celui-ci pouvant être un danger, un nouveau sens est induit : celui d’ennemi. Un dérivé plus optimiste naît donc, celui d’«  hospes  », à la double valeur de « celui qui donne ou celui qui reçoit l’hospitalité », géniteur d’hôte, d’hospice, d’hôpital, et d’hôtel, et par extension,  de ceux qui les fréquentent.

En grec, l’hospitalité se dit « philoxenia », id est l’amour des étrangers. C’est simplement l’antonyme de la xénophobie : la confiance en l’étranger, le désir de lui offrir un bon moment à travers une simple expérience existentielle.  D’où une véritable prévenance dans les rapports d’accueil.

Aujourd’hui, l’hospitalité commerciale, attrait initial de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme, a remplacé l’hospitalité sincère, l’empathie, les caractéristiques même de l’accueil de l’étranger

« Pour comprendre l’autre, il faut se faire son hôte » (Louis Massignon) : voilà ce que chaque restaurateur, cafetier ou hôtelier devrait se dire. Tous ceux-ci vivent au quotidien dans des ERP et côtoient des inconnus dans leur intimité, des moments de relâche, d’oubli, de concentration, dans des cadres familiaux, amicaux, professionnels ou purement relationnels.

Or, à ce jour, l’empathie nécessaire à un bon accueil n’est pas le leitmotiv des professionnels. Si Mc Donald a élaboré sa campagne de pub française (de 2007 à 2012, BTEC EuroRSCG) sur le slogan « Venez comme vous êtes », c’est justement en réponse au manque de chaleurosité et cet afflux de jugements des professionnels qui gênent le consommateur. La recherche constante de rentabilité a fait oublier ces principes historiques. Mc Donald transforme les inconvénients de ses restaurants en valeurs positives : proximité, diversité, esprit d’accueil en opposition à la « VIP isation » de la société, dans l’acceptation entière du client quel qu’il soit. L’enseigne se place donc en acteur de la diversité, du lien social, de la proximité et du contact humain.

L’hospitalité est pour moi une valeur-phare, profondément humaniste, et se trouvera dans chacune de mes expériences.

Je suis heureuse de vous accueillir dans mon monde HCRT,  et vous souhaite une excellente lecture et d’intéressantes découvertes.

Nos philosophes avaient déjà tout compris à l’avenir des CHRT

« A l’hôte que doit-on ? Bon accueil s’il demeure, congé s’il veut partir. »

de Homère, extrait du L’Odyssée.

« C’est l’affluence des hôtes qui détruit l’hospitalité. »

de Jean-Jacques Rousseau, extrait du Emile ou de l’éducation.

Easy Pass Tours, ou comment éviter les files d’attente

En cette fin d’août parisienne, ma tribu et moi sommes allés visiter la Tour Eiffel, sachant à quel point cela ferait plaisir à notre aîné.

Lorsque ce matin, nous avons voulu réserver nos billets sur Internet, la seule date proposée était le 25 août, soit d’ici 3 jours.
Nous y sommes donc allés sans réservation, pour nous retrouver face à une forte attente à la caisse pour les montées avec ascenseur (poussette oblige) , et une plus timide pour celles à pied.
Dévotion maternelle, la poussette et moi sommes parties et avons interpellé des personnes en orange qui proposaient un accès immédiat.

EPT

Le concept?

Easy Pass Tours propose, pour un prix plus que quadruplé, un accès VIP et immédiat à certains temples du tourisme parisien.

Montée normale en ascenseur pour un adulte: 8,5€
Avec EPT: 40€

Brèves recherches sur l’entreprise:
SARL fondée en 1999 par David Mebane, celle-ci semble initialement avoir une activité de location de vélos mais dispose du code APE des agences de voyage.
On notera aussi que l’adresse postale officielle et celle utilisée en contact sont différentes.
En 2010 (dernières données disponibles), 516k€ de CA pour un résultat déficitaire de 482k€…
Initialement, la société deDavid Mebane, Fat Tire Bike, propose à Paris, Londres, … des visites à vélo. Celle ci était alors précurseure en la matière. Une autre particularité: les tours ne sont qu’en anglais.

Pour en savoir plus – Interview du fondateur

Revenons en à EPT

Celle ci part du principe que lors d’un voyage, l’on préfère optimiser son temps de visite et non le perdre en file d’attente.
Dans le cas de la Tour Eiffel, les horaires de visite sont fixes. Il y a le choix entre la seule entrée VIP ou la visite avec guide, jusqu’au dernier étage. Le nombre de personnes par visite est limité.
Versailles, Catacombes, Musée d’Orsay, Louvre sont les autres lieux de visite.

Un autre avantage de la société: un bureau chaleureux pour recevoir et orienter tous touristes, à proximité de la Tour Eiffel, où l’on parle anglais et où l’on peut garder vos valises le temps de votre visite.
Et bien sur, on y loue aussi des vélos!
(C’est peut être bien le système Vélib qui a poussé la société à se diversifier!) 😉

Bref, un concept intéressant, mais trop cher! (FatBikeTour est très bien côté auprès des anglophones…)
Peut-être à rectifier avant de lancer la concurrence!

Le Merveilleux: success story d’un gâteau

De par votre lecture assidue, vous connaissez ma position sur l’implantation de concepts étrangers en France. Aujourd’hui, c’est l’inverse dont je vais vous parler: exporter un produit français à l’image traditionnelle et pourtant fashion, à l’étranger.

au merveilleux - logo

Le produit? Un gâteau simplement merveilleux à base de meringues et de chocolat. Léger et fondant à la fois, il se déguste aussi bien autour d’un thé, qu’à la fin d’un bon repas.

Le gâteau est réalisé devant le client dans de petits espaces très bien localisés (rues commerçantes), sans place assise (la localisation compense la surface).

Avec 6 déclin

merveilleux-grand

aiso

ns, c’est un magasin mono-produit qui dégage une forte rentabilité, garantie par l’optimisation:


– De l’espace: aucune place assise, une grande vitrine pour voir les produits et leurs confections, surtout de l’extérieur (rue)
– Des matières premières : toutes les MP non utilisées pour la confection de ces gâteaux sont reconverties en brioches (cramiques)

– Des employés: rapides, efficaces et serviables, dégageant une excellente impression

– De la clientèle: celle-ci se doit d’être patiente, et se voit souvent condamnée à faire la queue sur le trottoir, créant ainsi un questionnement chez le chaland

cramiquesLe fondateur? Frédéric Vaucamp, ancien de l’École Lenôtre, qui a revisité ce gâteau traditionnel dès 1985 et l’a commercialisé initialement à Lille. Succès immédiat!

A ce jour, il existe:

– 4 magasins à Paris
– 5 en province
– 1 en Belgique et au Royaume-Uni

Le Merveilleux est un concept intelligent à développer à l’étranger, avec la French Touch qui fait chavirer tous les anglophones! Londres déjà prise, il reste New York…

http://www.auxmerveilleux.com

Merveilleux - illustration

Si vous ne connaissez pas encore, précipitez-vous!

Le bar à kirs, à l’instar du bar à bières

Le bar à kirs, c’est tout le fantasme de l’objectif que l’on souhaite à 20 ans pour ses 30 ans, et qui, à 30 ans, ne présente plus aucun intérêt.

Pourquoi créer un bar à kirs, si ce n’est pour redorer le blason de cette boisson iconique?

A noter : fut une époque où je n’aimais boire que des kirs – ni vin ni cocktail, mais cela a bien changé!

KIRC’était aussi parce que cette boisson se décline à l’infini et peut incarner en soi un mono-produit.

L’éventail des composants hors crèmes de fruits:
– Le kir (basique) : vin blanc
– Le kir bourguignon: vin rouge
– Le kir savoyard: au vin blanc ou pétillant de Savoie
– Le kir breton / normand: cidre
– Le kir verde: « vinho verde » au sirop de grenade
– Le kir royal: champagne
– Le kir impérial: champagne et vodka!
– Le kir des dieux: champagne et curacao (ça promet aussi! )

Et c’est sans vanter l’éventail de la palette de crèmes de fruits!

Dans un bar à kirs, ces infinies combinaisons d’alcools et de crèmes permettent une personnalisation à l’extrême de la prestation et à la fois, une simplicité d’exécution.

Au boulot : il n’y a personne pour l’instant sur le créneau… 😉

Pour le plaisir, élevons le niveau en ajoutant le défi de n’y servir que des aliments en 3 lettres: ail, sel, coq, …

Chaak ou le Tex Mex en France

Un créneau qui n’a été exploité qu’à partir de 2010 en France: celui de la restauration rapide (RR) mexicaine (le concept du tex mex, comme beaucoup d’autres, n’a pas été inventé en France mais a simplement été implanté en France par d’anciens expatriés ou voyageurs), couplée à l’offre du sur-mesure (le sur-mesure pousse à faire croire au client lambda qu’il est unique et qu’il bénéficie de traitements privilégiés…).

Chaak - Logo Chaak est une entreprise créée par Julien Bianchi et Christophe Jadot, tous deux diplômés d’écoles de commerce (ESCPA, HEC et incubés HEC promo n°7) avec 3 ans d’expérience en conseil en fusions et acquisitions dans une banque d’affaires.

Chaak est une offre de restauration rapide mexicaine en France. Il proposera des saveurs mexicaines de qualité et à la demande du client. Le cœur de l’offre est la composition de burritos (galette de blé traditionnelle garnie de divers ingrédients) préparés directement devant le client. L’offre est complétée par des tacos, salades, soupes et desserts. Le concept de Chaak s’appuie sur une tendance de fond : le marché de la cuisine mexicaine explose en France avec notamment une croissance annuelle de 13% des ventes en grandes et moyennes surfaces.

Le premier établissement a ouvert en mai 2011 dans le 3ème arrondissement. Et celui-ci ne se trouve pas dans un centre Unibail-Rodamco! Ceci est à préciser parce que Chaak a gagné en 2010 le deuxième prix du Grand Prix du Jeune Créateur, organisé par l’entreprise citée avant.

Ce prix cumule un magasin mis à la disposition du lauréat dans un centre commercial majeur appartenant au groupe Unibail-Rodamco, à Paris ou en région, avec prise en charge du droit d’entrée et sans facturation de loyer les six premiers mois d’exploitation, dans la limite cumulée de 400 000 €.

Petit mystère – Si ce premier magasin avait initialement ouvert dans un bon centre Unibail Rodamco, pourquoi aurait-il déménagé moins de deux après, ses droits d’entrée ayant été offerts?  Si vous savez pourquoi, n’hésitez pas à le préciser en commentaires!

Conclusion: à essayer pour vérifier qu’est tenue, la promesse d’un repas frais et sain, dans une ambiance agréable.

Pour la parité du marché

cactus restaurantA la suite d’un article du Figaro publié en septembre 2010, un dénommé David Dufour fait part de l’existence d’un restaurant au même concept, du nom de Cactus, situé dans le 9ème arrondissement:  http://www.cactus-restaurant.com

Cocktails for you: barman à domicile

Le 18 juin dernier, je me rendais à l’anniversaire surprise d’un ami de mon mari, organisé par sa moitié.

Les deux sont de grands adeptes de cocktails, fréquentent assidûment tous les bars à cocktails de Paris et se rendent ponctuellement à des cours, afin de perfectionner leurs techniques.

D’où un cadeau original pour cet anniversaire: l’installation d’un barman à domicile, avec tout son matériel et son expertise. Je nomme Clément Basset, fondateur et dirigeant de Cocktails for you, http://www.cocktailsforyou.fr

Cocktails for you - Logo

Pendant toute la soirée, Clément nous a abreuvé de 3 délicieux cocktails, mais aussi de son enthousiasme, sa culture et sa passion de la mixologie. Non destiné à un avenir de barman, Clément est titulaire d’un diplôme en marketing et communication et se vouait donc à travailler dans un autre domaine. Et pourtant, il changea de carrière et détient à ce jour différents records et prix.

L’on reprendra directement la description parfaite de son activité en 3 étapes:

1. Rencontre avec l’équipe Cocktailsforyou et définition des cocktails à servir

2. L’équipe installe son bar et tout le matériel nécessaire où vous le souhaitez, et réalise sa prestation.

3. Vous gardez tous les ingrédients et boissons non utilisés à la fin de votre soirée, histoire de vous entraîner …  🙂

Un concept génial, pratique et original auquel adhérer et faire appel au plus vite!

(Pour mieux connaître Clément Basset et l’ambiance de son entreprise, un petit film  qu’il m’a été agréable de regarder)

De la restauration rapide japonaise

A la fin de l’année 2010, je me suis penché sur un projet de restauration rapide japonaise, Washoku (cf article à lire ici). Dans ce cadre, j’ai réalisé une étude de marché sur le potentiel de la restauration japonaise, différente des sushis, makis et brochettes, tant vulgarisés à ce jour.

En voici les résultats – vous trouverez le rapport complet en téléchargement ci-après (Brève étude sur la restauration rapide japonaise)

 

Bilan - Sondage RRJaponaise

Conclusion

Un véritable potentiel pour les don buris et yakisobas à Paris !

Si vous souhaitez le réaliser, n’hésitez pas à me contacter.

La Criée du Tomahawk

En Décembre 2010, j’ai été contactée par un poissonnier qui souhaitait ouvrir un resto dans la Manche, et plus précisément à St Vaast.

2013 06 - Logo Criée du Tomahawk

Pêcheur de formation, Dominique a ouvert une poissonnerie située dans un petit immeuble sur le quai de St Vaast la Hougue, face à la capitainerie. Il y a créé une activité de locations d’appartements et de chambre d’hôtes.

L’extension en restaurant avait pour but de lutter contre la concurrence des pêcheurs vendant à la criée sur les quais, et de développer la valeur de son fonds de commerce.

Je l’ai accompagné dans sa démarche et lui ai permis de faire de la Criée du Tomahawk, ouverte en décembre 2011, un véritable succès!

En haute saison, le nombre moyen de couverts à midi tourne aux alentours de 200…  😉

N°1 sur TripAdvisor devant tous les restaurants de la ville

Tout est à découvrir sur le site web La Criée du Tomahawk et sur la page Facebook.

 

Washoku ou le Yoshinoya européen

Logo 5 sans fondLa cuisine japonaise ne se réduit pas aux seuls sushis, sashimis, makis et yakitoris: en parallèle de la cuisine Kaiseki – cuisine de fête – existe la cuisine de tous les jours qui se compose principalement de don buri et yakisoba…

Le concept: PRESENTATION Washoku – Restaurant

Don Buri: Bol de riz sur lequel sont disposés toutes sortes de garnitures (viandes, poissons, légumes)

Yakisoba: Nouilles sautées aux légumes variés,  servies avec des viandes ou poissons

Avantages: petite surface, simplicité de la carte, des stocks et de la caisse, spécialisation sur un marché

La chaine initialeYoshinoya

Un exemple de succès hors Europe
Yoshinoya est une chaîne de RR japonaise créée au Japon en 1899, développée en tant que chaîne dès les années 60-70, pour atteindre 100 unités au Japon en 1977, ainsi que l’ouverture de la première unité aux USA.
Aujourd’hui, il existe1400 points de vente en Asie et Amérique du Nord.

Et toujours aucun en Europe – mais qu’attendons-nous?

http://www.yoshinoya.com/

http://www.yoshinoyaamerica.com/index.php

Et la nuit de noces, alors?!

Mariage en 2012.
Je découvre un secteur d’activité où la création de prestataires en tout genre est croissante – la demande est présente.

Un créneau ultra important, cependant, n’est pas encore exploité : celui de la nuit de noces.

En général, les mariés se rendent dans leur chambre d’hôtel à partir de 2h du matin, rarement avant (ils apprécient cependant pouvoir déposer leurs affaires auparavant). Ils doivent la libérer au plus tard à 12h, s’ils n’ont pas réservé une seconde nuit.

Les mises en place spéciales « nuit de noces » ne sont pas courantes à tous les hôtels.

Il n’existe aucun guide ni site spécialisé en hôtels pour nuit de noces.

L’idée?
Il s’agit donc de développer un site de vente de chambres d’hôtels, spécialisé en nuits de noces, proposant des hôtels partenaires, offrant des durées de mise à disposition de la chambre plus longues pour un tarif acceptable, et bien sur des accueils dédiés et personnalisés. Le site disposera aussi d’une partie « témoignages », avec des récits de mariés.

Si vous êtes intéressé par un partenariat, quel qu’il soit, contactez-moi ! Le projet est déjà en cours…    🙂