Hôtels & Meublés de tourisme

Classement

Nous conseillons le CEntre Technique d’Inspections Réglementaires (CETIRE), organisme accrédité pour le classement de vos hébergements touristiques marchands: hôtels et meublés de tourisme. Le classement est un gage de qualité, vis-à-vis du client, impératif pour être référencé auprès des offices de tourisme qui vont en faire la promotion. C’est aussi un positionnement commercial apportant une garantie de conformité aux standards internationaux.

Classement

Les grands principes

Atout France a développé le classement actuel suite à l’arrêté du 22 décembre 2008 qui a modifié les normes de classement de l’arrêté du 14 février 1986, jugées obsolètes, et la loi du 22 juillet 2009.

Ce texte, entré en vigueur le 1er octobre 2009, a créé la cinquième étoile, à l’instar de ce qui se pratique à l’étranger. Un nouveau référentiel a été fixé, avec des critères qualitatifs et évolutifs, plus nombreux qu’auparavant, et surtout, adaptés aux exigences actuelles de la clientèle : accès à Internet, qualité du service, environnement, développement durable…

Certains critères sont obligatoires. D’autres, lorsqu’ils sont satisfaits, apportent un nombre de points donc le total définit le classement de l’hébergement.

Le demande de classement est volontaire et la décision de classement est valable pour 5 ans.

La procédure de classement a été simplifiée, et ce sont depuis le 1er juin 2012 des organismes accrédités, et non plus les préfets, qui procèdent aux inspections et aux décisions de classement (pour les meublés).

Le classement des hôtels est régi par les articles L. 311-6 à L. 311-8 du Code du Tourisme.

Le classement des meublés de tourisme est régi par les articles L. 324-4 et L. 324-1-1 du Code du Tourisme.

Pandémie COVID-19

Impacts sur les classements

Les inspections continuent dans le respect des consignes du gouvernement, des gestes barrières et de la distanciation sociale.

Suite à la pandémie de la COVID19, les classements des hôtels, terrains de camping, résidences de tourisme, parcs résidentiels de loisirs, villages de vacances et meublés de tourisme qui devaient cesser leurs effets entre le 12 mars 2020 et le 31 décembre 2021 sont prorogés jusqu’au 1er janvier 2022.

Maison avec piscine