Le blog depuis 2013

Top 3 – Les terrasses anonymes des hôtels de Paris

Les fashionistas parisiennes se font fort de découvrir les nouveaux hôtels, tendance, people, stylés, etc…
Je me fais fort de vous faire découvrir, qu’importe leur cursus et style, des hôtels offrant aujourd’hui un atout incroyable: un jardin secret, et calme, où le client extérieur à l’hôtel est le bienvenu.
Fuyons les terrasses de café surpeuplées dès que le soleil se montre, et le bruit et le spectacle des voitures, au profit de vrais moments de détente dans des oasis de verdure.

 Hotel Quality Abaca Messidor

 Mon jardin hôtelier préféré – on se croirait chez soi!
  • 330 Rue de  Vaugirard, 75015 Paris – 01 48 28 03 74
  • Facebook: 8 Likes
  • Tripadvisor: 4/5, 78%, classé n°853 sur 1 790
  • Website: hôtel
Mercure Opera Garnier
Idéalement situé près de la Gare Saint Lazare, cet hôtel offre 12 places en terrasse, loin du bruit du quartier.
  • 4 Rue Isly, 75008 Paris – 01 43 87 35 5
  • Facebook: 89 Likes
  • Tripadvisor: 4/5, 73%, classé n°647 sur 1 790
  • Website: hôtel
 A noter: une petite déception en m’y rendant en fin de journée à la recherche de calme: les coffres de la clim sont installés sur la terrasse, et en plus de la chaleur dégagée, créent un bourdonnement…
Hôtel Ampère
Un havre de paix à 2 pas de la Porte de Champerret, dans un cadre élégant et chaleureux.
  • 102 Avenue de Villiers, 75017 Paris – 01 44 29 17 17
  • Facebook:  5832 Likes
  • Tripadvisor: 4/5, 88%, classé n°284 sur 1 790
  • Website: hôtel

 

 

 

 

 

Toutes les photos proviennent des sites internet officiels des établissements

Château Saint-Just: à éviter en amoureux

Un des inconvénients de travailler dans l’hôtellerie est qu’on est toujours à la recherche du meilleur. Et cela induit donc des heures de recherches, tant les exigences sont élevées, sans aucune garantie de satisfaction.
Vous vous en doutez – c’est ce qui m’est arrivé.
Objectif: un château traditionnel aux équipements modernes (avec spa), au calme, dans l’Oise, pour un tarif modéré -150€ pour 2, petit déjeuner inclus est un bon arbitrage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après différentes péripéties, notre choix s’est arrêté sur le chateau Saint Just, du groupe (jusque là inconnu) Principal Hayley (une vingtaine d’établissements au Royaume-Uni, un seul en France). Grave erreur!

Pourtant, la mentalité du groupe me plait énormément, et ses valeurs phares aussi: qualité, service et attention aux moindres détails, dans des lieux architecturalement remarquables.

Le chateau Saint Just se situe à Belle-Eglise, dans l’Oise, non loin de Meru. Petite bourgade charmante mais bien trop proche de la nationale, ce qui engendre un bruit de fond incessant. Nous qui étions à la recherche de calme, il va sans dire que ce point nous a fortement déçu, et encore plus avec l’événement organisé dans les jardins du chateau. à savoir un certificat de chien de berger, donc une trentaine de chiens chaque jour, plus leurs maîtres, leurs voitures et des dizaines de moutons! Voilà pour le calme, tant sonore que visuel…

Lorsque nous sommes arrivés, nous avons directement été déçus de constater que s’il y avait bien un chateau, ce n’était pas dans celui-ci  que se trouvaient les chambres, mais dans un batiment moderne, construit autour. La chambre attribuée en rez de jardin nous offrait une vue sur l’orangerie, ce qui signifie sur toutes les autres chambres et non sur le parc (heureusement, une charmante réceptionniste nous a arrangé cela).

Chambres impeccables, modernes et confortables, desservies par des couloirs glauques. On notera l’absence de mini bar, de peignoir et de chaussons. Détail amusant: le lit est sur roulettes, et celles-ci ne sont pas fixées.

Pas de terrasse où prendre un coca au soleil, la saison n’étant apparemment pas commencée. On peut y aller mais ne peut consommer que si le resto est ouvert.

Côté distraction, un plan des lieux est remis au check-in, celui-ci indiquant des parcours de jogging dans le parc: attention fort agréable. Des billards sont gratuitement à disposition de la clientèle, ainsi que des tables de ping pong dans le parc et des terrains de tennis.

Le site de l’hôtel indique aussi des cages de foot et un échiquier géant, mais dois-je avouer, nous ne les avons pas vus…

Le spa? Situé à l’extrémité du batiment moderne, celui-ci offre une piscine de taille agréable, un sauna, hammam et jacuzzi, ainsi que des salons de massage et une salle de sport. Le problème est une fois encore la foule: à 12 dans un sauna, on savoure moins qu’en petit nombre.Une piscine débordante d’humains est légèrement frustrante, et lorsque l’on entend que l’hôtel est complet parce que WeekEnd Desk n’aurait pas fermé les ventes, on rigole! 🙂

Le petit-déjeuner? Un vrai champ de bataille, une fois encore suite à la forte occupation. Mais a priori, celui-ci aurait du être savoureux et variés (on notera le jus de pommes pressées, les œufs au plat prêts à consommer et on mentionnera quand même que côté fromage, tout est à revoir – et oui, les seules tranches fines d’emmental sont plutôt décevantes…)

Globalement, le service était bon, mais les lieux manquent atrocement de charme. Ils sont parfaits pour un congrès, et fortement déconseillés pour un week end en amoureux.

A bon entendeur…

Facebook : 802 Likes au 22/03

TripAdvisor : pas de classement pertinent (un seul hôtel dans la ville), 3.5/5 – 56%

Website : Chateau-Saint-Just

Riads vs palaces

On ne traverse pas la Méditerranée sans visiter d’autres établissements de renom !

Si un Pullman est un enclos aseptisé, un riad est un plongeon dans l’hébergement traditionnel et un palace une immersion dans l’exceptionnel.

Riad Aladdin

Choisi par mon collègue Rachid en charge du contracting pour le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, le Riad Aladdin est la réunion de trois maisons en une pour offrir 17 chambres confortables et chaleureuses. Ces maisons traditionnelles aux hauteurs différentes offrent deux étages entier de terrasses assez élevées, qui permettent d’être face aux cigognes qui roucoulent dans leur nid. Dès l’arrivée, un thé chaud et des pâtisseries maison sont servies dans le patio intérieur, avec le sourire et le cœur sur la main. Aucune formalité à remplir, tout est fait directement par l’équipe.

On y trouvera le restaurant pour le petit-déjeuner dans un troisième patio (pas de toit, de beaux murs rouges et surtout des arbres à l’intérieur), des salles de massage et un hamman (que je pleure encore de n’avoir pu essayer). Deux types de chambres sont proposées : les chambres classiques et les supérieures, qui offrent un espace salon un peu plus grand. Pour ma part, une chambre berbère et sa douche traditionnelle : ronde, sans protection, et une espèce de rond qui permet même de s’y asseoir.

Facebook : enregistré en tant que profil et non page, donc pas de like…

TripAdvisor : classé 139 sur 460 hôtels à Marrakech

Website : http://www.riadaladdin.com

Riad Aladdin (3)
Le patio intérieur – 2
Riad Aladdin (2)
Le patio intérieur – 1
Riad Aladdin (5)
La terrasse la plus haute
Riad Aladdin (6)
Canapés molletonnés pour un repos assuré
Riad Aladdin (7)
Les cigognes musicales
Riad Aladdin (9)
Ma chambre berbère

Palais Namaskar

La Palais Namaskar, 5 étoiles, est un des joyaux du groupe Oetker Collections (le Bristol, etc…). En plein milieu de la Palmeraie, celui-ci se trouve le long d’une petite route plutôt fréquentée. D’un côté de celle-ci, le parking fermé et gardé, de l’autre, l’entrée principale. Après avoir passé la porte, c’est un nouveau monde qui s’ouvre. Calme, volupté, et luxe. Le tout en images :

41 chambres, suites, villa et palaces, ces derniers offrant jacuzzi et piscines privées. Membre du réseau The Leading Hotel of the world.

Facebook : 7140 likes

TripAdvisor :  : classé 62 sur 460 hôtels à Marrakech (94%)

Website : www.palaisnamaskar.com

Palais Namaskar (1)        Palais Namaskar (2)

Palais Namaskar (3)       Palais Namaskar (6)

Palais Namaskar (4)

Taj Palace

Ouvert en 2012, le Taj Palace Marrakech propose X chambres, dont seulement 5 sont occupées en ce début d’année. Celui-ci allie styles marocain et indien, dans une fusion élégante et surprenante.

Au bout d’une longue route un peu isolée se trouve une porte gigantesque en bois, de plus de 4 mètres de haut, gardée par un homme qui ne sort que lorsqu’un véhicule s’approche. Pour que la porte s’ouvre complètement, il faut montrer patte blanche.  Et lorsque celle-ci s’écarte pour vous laisser passer, c’est une vision surprenante : une longue route bordée de verdure, au bout de laquelle un palace indien trône et sur laquelle errent deux trois chiens abandonnés.

Après ces quelques minutes supplémentaires de conduite, l’on arrive enfin au bâtiment principal. Quelques marches recouvertes de pétales rouges (est-ce ordinaire ou les restes d’un événement passé), deux portiers en uniformes souriants, qui s’empressent d’ouvrir les portes de la voiture et de la faire disparaitre du chemin. Puis l’on entre …

Facebook : 2099 likes

TripAdvisor :  classé 96 sur 460 hôtels à Marrakech (94%)

Website : www.tajhotels.com/…Palaces…/TajPalaceMarrakech

    Taj Palace (2)

Taj Palace (1)

Taj Palace (4)

Taj Palace (7)

       Taj Palace (9)

Pullman Marrakech La Palmeraie – un accor sans surprise

Attention au Pullman (2)Je suis rude en disant sans surprise, puisque j’ai eu le plaisir de voir à la recouche une petite attention très agréable : mon pyjama joliment sculpté sur le lit !  C’est bien la première fois que je vois un service aussi précis dans un hôtel – même le directeur hébergement n’était pas informé de cette initiative des femmes de chambre.

Reprenons par le début : cinq jours au Pullman Marrakech La Palmeraie, dans le cadre de la convention annuelle de mon entreprise. 138 chambres d’occupées sur un total de 250, en fin janvier.

Arrivées sur le parking après quelques quinze minutes de voiture de la Medina, un homme vient nous y chercher en voiturette de golf pour nous amener à la réception. Quelques cent mètres que nous n’aurons pas parcourus à pied, mais surtout un service client de qualité. Un check in rapide et effPullman Marrakech La Palmeraie (7)icace, après s’être vues offrir un thé à la menthe et quelques gâteaux pour nous rafraichir (je pense avoir bu en une semaine plus de thé qu’en trente ans !). Le même homme nous emmène ensuite dans notre chambre (pour une nuit, partage avec une collègue, donc upgrade en chambre Supérieure) à l’autre bout du resort. Le resort se compose de différentes zones : d’un côté, la réception, les 2 restaurants, le bar principal et les salles de conférence, le tout entouré d’une gigantesque terrasse.

Face à cela, la piscine masque toute la partie divertissement : terrains de foot, de tennis, mini-golf en construction,  pétanque, … Puis un lac reposant, le spa & fitness, et pour isoler l’espace hébergement, un immense espace nature, où les palmiers se dressent fièrement, le long d’allées de lavande et de pelouses bien vertes. (Voir schéma simplifié des lieux). Bref, 7 hectares intelligemment répartis, qui permettent même d’organiser des courses d’ânes sans déranger la clientèle.

Plan du resort

Les chambres se trouvent dans des petites maisons d’un étage, et disposent toutes d’une terrasse avec chaises et table. Toutes similaires (ce que je déteste avec les chaînes standardisées), les Supérieures offrent un espace salon avec canapé convertible, et les Suites un salon complètement séparé de la chambre, en plus d’un dressing dont Pullman Marrakech La Palmeraie (4)n’importe quelle femme peut rêver. Le lit est à la hauteur des attentes Accor – on s’approche fortement  du « My Bed » de Sofitel – et l’optimisation de l’espace est parfaite. Plusieurs petites bouteilles d’eau sont mises à disposition des clients tous les jours en chambre, et le plateau d’accueil et sa bouilloire permettent une certaine indépendance.Pullman Marrakech La Palmeraie (2)

Au niveau des repas, le buffet m’a réconcilié avec ce mode de restauration. Bien pourvu, varié, international, mais peut-être un peu trop, justement, malgré les différents tagines présents à chaque repas. Le service à table se devrait d‘être un peu plus rapide : l’apport des boissons à la fin de l’entrée me semble un peu tardif, mais le service est toujours souriant.

Pullman Marrakech La Palmeraie (5)

Les salles de réunion sont toutes à la lumière du jour, avec de grandes baies vitrées. En rez-de-chaussée, bien équipées, je n’ai assisté à aucun problème de connectivité. (Tiens, j’oubliais le wifi – gratuit, accessible de tout le resort, celui-ci demande malheureusement une nouvelle connexion toutes les 12 heures…). La salle plénière ? Haute de plafond, mais sans lumière naturelle, et toujours avec de la moquette. Une estrade devant un écran de vidéo-projection géant, qui met autant en valeur un conférencier que des danseuses du ventre ou des charmeurs de serpent.

Pullman Marrakech La Palmeraie (8) J’en profite pour saluer la magnifique performance de transformation de cette grande salle plénière pour notre soirée de gala – méconnaissable en 4 heures! Les 4 murs modernes s’étaient parés de faux-murs rouges à la marocaine, ou recouverts de tissus dignes des 1001 nuits. Des tentes étaient plantées  sur l’estrade pour mettre en valeur les musiciens, un bar était construit de l’autre côté autour d’une petite estrade pour le DJ, et tout autour de la piste de danse ainsi délimitée,  des tables hautes étaient installées.

Globalement, le service était au petit soin –quand 138 acheteurs hôtels se rendent dans un hôtel fournisseur pour leur conférence, nul doute que les petits plats s’empileront ! Que ce soit au bord de la piscine, à la réception, ou au bar, les serveurs sont toujours souriants, amicaux, et dégagent la Yes I can attitude. C’est ce côté amical que j’ai beaucoup apprécié : aucun complexe de se reposer/travailler dans un 5étoiles  – le salarié semble heureux d’y travailler, et heureux d’apporter du plaisir. C’est le plus important. Et contrairement à ses homologues d’autres pays, il ne semble pas mépriser le client.

Pullman Marrakech La Palmeraie (9)Un grand merci, donc, à toute l’équipe du Pullman ! Vous m’avez réconcilié avec les resorts et les buffets…

Facebook : 197 Likes au 20/02

TripAdvisor : classé 189 sur 460 hôtels (au 20/02), 77%

Website : Pullman

Autre point : navettes gratuites pour aller en ville, mais comme dans tous les hôtels de la Palmeraie…

Le primaire dans la mort

L’idée de la satisfaction des besoins primaires dans la mort n’est pas automatique. Et pourtant, à défaut d’apaiser la douleur, elle améliore le confort et crée le dialogue entre les présents (famille et ami du défunt, relations sociales, …).

En septembre 2013, je me suis rendue dans la Chambre Funéraire des Batignolles. L’endroit était glauque et n’améliorait pas la situation. Le hall d’accueil ressemblait à leurs homologues des hôtels de chaîne des années 80 – rien d’actuel, et tout en froid. A part un distributeur automatique d’eau fraîche ou tempérée, aucun moyen de se rafraîchir, ni réchauffer en hiver.

Imaginez un distributeur adapté au lieu, silencieux, élégant, et sombre. Quelque chose de discret et d’humble, qui ne rendrait pas mal à l’aise ses clients. Et rapide, pour permettre à tous les conviés de se restaurer en même temps et d’engager la conversation.

Entrée principale Cimetière Montparnasse

Le concept qui englobe cette idée est d’offrir une restauration humble, simple et confortable dans des lieux fréquentés par une clientèle soit en deuil, soit professionnelle, soit touristique. 

Imaginez des petits triporteurs ou camions restos qui vous proposent ce bon café chaud quand vous êtes frigorifiés, trempés, dans l’attente que les choses se fassent, ou cette eau si rafraîchissante lorsque la chaleur vous écrase. Un service de qualité, grâce à des interlocuteurs respectueux de la situation, et des prix raisonnables qui ne font pas hésiter à l’achat.

Mais n’y voyez pas là que de l’altruisme: l’entreprise est rentable. Peu de locaux nécessaires, une clientèle garantie sans saisonnalité, des partenariats ciblés, des horaires de fonctionnaires, et tout ça, en étant premier sur le marché!

Image

Les valeurs de l’entreprise? Exactement les mêmes que celles de la Mairie de Paris avec cependant un objectif économique en lieu et place de la mission publique.

Une bonne idée que l’on peut toujours diversifier:

– Traiteur: à l’occasion des cérémonies religieuses, des réceptions post-enterrement ou veillées funéraires (en livraison, avec ou sans service)

– Services pratiques: faire-parts et cartons de remerciements, registre de condoléances, livraisons de fleurs, location de matériel de cérémonies, signet du souvenir, transports des conviés, réservations de chambres d’hôtels, etc…

Ou préciser:

– Conception, ventes et locations de distributeurs automatiques.

Death-planner, une conciergerie de la mort, humble et honnête, et sans concurrence à ce jour !

Et la pita toujours ronde?

Toujours dans le cadre des concepts mono-produits, nous nous attaquerons aujourd’hui à la pita.

Dans le style fast foodon notera l’arrivée en France et plus précisément à Nantes de Pita Pit – Fresh thinking, Healthy eating

Logo PitapitVous n’en avez surement jamais entendu parler, et pourtant, cette chaîne possède presque 500 restaurants dans le monde à ce jour. Le concept est simple: des produits frais et sain dans une pita, preparée devant le client à des prix abordables. Né en 1995 au Canada, il s’est maintenant répandu sous le même nom aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, Australie, Brésil, et même Corée du Sud.

Première ouverture en France à Nantes par un ancien de Sushi Shop en août 2013 – on attend les premiers résultats mais les retours sont déjà très positifs.

Introuvable sur Tripadvisor, mais présent sur Facebook: 450 like au 09/02/14.

action intelligente pour se faire connaître: partenaire du Stade Nantais et supporter de l’Ecole de rugby depuis novembre 2013.

MiznonDans un style plus traditionnel, la palme revient à Miznon (buffet, en hébreu), au 22 rue des Ecouffes, Paris IV. annexe parisienne du chef israélien étoilé Eyal Shani, implanté à Tel aviv, Miznon a su convaincre sa clientèle de débourser en moyenne 10€ rien que pour une pita. La salle à manger est une réplique exacte du restaurant initial, et la carte est strictement la même. avec 50 places assises, le lieu ne désemplit pas depuis son ouverture le 17 octobre 2013. Enfin un concurrent de taille pour le renommé et ancien as du fallafel !

L’heureux propriétaire de la succursale: David Moyal, 31 ans, via la SaSU 22FSP immatriculée le 02/05/2013, ancien agent immobilier et surtout, membre de la famille du chef…

50 places assises

Tripadvisor: classé n° 2 025 sur 11 780

Facebook: 2679 j’aime – en 3 mois, c’est un record ! (Mais pas de site internet)

a ce jour, je n’ai trouvé aucun autre nouveau restaurant spécialisé en pita (produit unique) – je ne compte bien évidemment pas la ribambelle de restaurants de la rue des Rosiers et autres voisines. Nul doute qu’avec de tels exemples de succès, et la montée continue de la street food, cela ne tardera pas à changer!

Beauval: Le paradis des enfants, le souffle des parents

Les-Jardins_de_Beauval - LogoMi-novembre, en parents dévoués*, nous avons emmené nos enfants avec des amis et les leurs, en visite au zoo de Beauval. Pour le we, avec nuit à l’hôtel officiel du lieu, les Jardins de Beauval. Tout y est parfaitement pensé (ou presque) pour un we relaxant, tant pour les adultes que les enfants.

Les-Jardins_de_Beauval - Extérieur

Les lieux sont beaux, le service sympathique et habitué aux enfants, donc prévenant et tolérant, et la qualité présente.

Dès la réservation, on s’incombe de qui sera présent, oriente vraiment sur le bon choix de la chambre (le site de réservation peut prêter à confusion) et prépare l’arrivée des clients.

Tout sur le domaine intrigue l’attention des enfants et les stimule positivement (petits ponts, animaux en liberté, nature, éclairage extérieurs, etc…).

Chaque chambre dispose de balcons, chaque pavillon de distributeur automatique dans son entrée. Toutes les chambres, spacieuses, ont une capacité d’accueil minimale de 2 adultes et 1 enfant. (Les lits bébés sont cependant un mystère d’incohérence: le site indique qu’ils sont payants, et la plaquette tarifaire au dos de la porte des chambres le contredit. )Les-Jardins_de_Beauval - Chambre Club

Le restaurant (buffet obligatoire le soir en moyenne saison), ne s’offusque pas de l’impatience des enfants et offre un grand choix de plats de qualité, tant pour les parents que les enfants.

Gratuité des repas pour les moins de 4 ans, toujours appréciable.

Spa sur place, à des tarifs raisonnable et convaincants (malheureusement, l’amplitude horaire est trop courte et je n’ai donc pas pu tester les soins: de 10h à 13h et de 14h à 18h30). Exactement quand la famille est en escapade, ou quand les petits demandent une attention complète. Prolongez, gens de Beauval! Pensez que lorsqu’un des parents veillera sur les petits qui dorment, l’autre en profitera pour s’offrir un plaisir relaxant!

Les-Jardins_de_Beauval - PiscineSalle de jeux pour les enfants, billard en mezzanine et piscine chauffée en saison.

Bref, le paradis des enfants et une parenthèse pour les parents.

En points négatifs, notons simplement qu’il y a de grands progrès à faire autour de la signalétique, tant pour arriver au complexe qu’en son sein pour s’y déplacer. Mais globalement, l’endroit est recommandé – 4,5 / 5 sur TripAdvisor.

* L’animal fétiche de l’aîné est bien évidemment le panda…

Jo en panda