L’avenir du kébab chic

Premier kebab de ma vie en 2002, à 20 ans. Et je n’en ai mangé un entier qu’à 22 ou 23 ans. C’est bien l’image d’un sandwich gras et sale que j’avais, vendu dans un