Holiday Inn King’s Cross – Un 4 étoiles qui déçoit

Voilà plus de sept ans que je travaille dans l’hôtellerie, et trente ans que je fréquente des hôtels.  Des hôtels minables aux palaces ostentatoires, j’ai testé différents types d’établissements. Et alors que l’hôtellerie est censée être en plein renouveau, je ne peux me faire aux déceptions constantes que je rencontre.

Une semaine à Londres, dans un supposé 4 étoiles: le Holiday Inn Kings Cross. Moi qui ne suis déjà pas fan des groupes hôteliers standardisés, avec Intercontinental, je le suis encore moins.

Mais soyons objectifs et voyons-en l’architecture.

En premier, le lieu: Kings Cross? Que neni!! Un quart d’heure de marche pour atteindre la station de métro du même nom (puis dix minutes dans des couloirs sans fin, pour atteindre le bon quai – pire que Chatelet!)

L’accueil? Seulement après une certaine attente dans une tension palpable de l’équipe de la réception, et pas spécialement chaleureux. Dans un beau lobby, décoré élégament, mais standard, sans surprise. Pour y arriver, il faut passer par une sorte de cour / parking, avec une voie pour les voitures qui dessert l’entrée. En briques rouges, bien sur!

HI KC - Room 1La chambre? Imaginez d’ores et déjà une chambre avec deux lits doubles (au lieu d’une single), tout au fond d’un couloir sans caractère.

Si le critère « fumeur » demandé a bien été respecté, je dois avouer l’avoir regretter. à peine sortie de l’ascenseur, une atroce odeur de tabac froid. D’un coté du couloir, des chambres smoking, de l’autre non smoking (j’en plains leurs occupants).

Dans la chambre, le fenêtre est verrouillée pour des raisons dites de sécurité incendie. Ce qui s’avérera inexact par la suite, car je la retrouve un soir entrouverte, expliquant le froid constant qui y règne.HI KC - Fenetre ouverte

Pas de minibar, ni frigo, mais un plateau d’accueil caché au fond d’un placard.

Le téléphone? Vieux de vingt ans, blanc et crasseux.

Le Wifi? 4.95£ l’heure, 7,95£ les 4 heures, 10,95£ la journée et 44,95£ les 6 jours. J’ai pris la formule 4 heures pour le premier soir, et au bout d’une heure, la connexion plantait sans cesse – un signe divin, peut-être, pour m’obliger à dormir dans un lit confortable, avec une literie impeccablement blanche. Le lendemain, j’ai découvert un réseau d’un concurrent situé en face de l’hôtel, Travelodge, qui s’est révélé plus de 2 fois moins cher (20£ les 7 jours), et bien plus efficace!

HI KC - Room 2 HI KC - Room 3


HI KC - BthroomLa salle de bains? à refaire sans attendre! Les joints sont jaunissants, les grands carreaux délabrés, et pire que tout, sale: les poils et cheveux noirs retrouvés dans la baignoire le premier jour ne sont pas les miens. On notera surtout que la chasse d’eau fonctionnait mal, nécessitant beaucoup de patience pour l’activer. Et une petite curiosité: le sèche-cheveux est planqué dans un tiroir de la console de la chambre! Un bon point cependant: l’hôtel propose bien de faire quelques gestes pour la planète (et son portefeuille) en ne renouvelant pas automatiquement les serviettes de toilette.

Comme beaucoup d’autres qui ont commenté cet hôtel sur Tripadvisor, la conclusion ne tient qu’en un mot: décevant!!

La prochaine fois, dans la mesure du possible, j’irai ailleurs! Sinon, j’en profiterais pour vraiment essayer les aménagements qui devraient être agréable (et payants): piscine, sauna, hammam, jacuzzi et salle de sport… 😉

Logo - HIPour visiter le site de l’hôtel qui donne une toute impression: cliquez ici.

Pour découvrir les avis clients, c’est ici.

HI KC - Door Et j’oubliais la petite blague: la porte se referme et le cache du système électronique de la porte se casse la figure, sur mon pied, bien sur!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.